AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  PortailPortail  

Partagez | 
 

 Histoire d'un conflit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yopest
Lieutenant General
Lieutenant General
avatar

Nombre de messages : 1308
Age : 25
Localisation : Pas très loin !!
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Histoire d'un conflit   2008-02-21, 14:15

[HRP] Bon bah voilà mon 1er RP !!! C'est juste histoire de vous montrez ce que je vaux ! L'écriture est assez grossière mais je sens que je peux faire plus fin ^^Merci de ne pas commenter à la suite je vais créer un sujet pour le faire Wink [/HRP]

A l'aube du 3è millénaire, une guerre fut déclarée entre la Terre et le Consulat Inter-galactique Armé. La cause de cette guerre était très sombre. Une vague histoire de corruption au sein du Consulat même.

La guerre fut officiellement déclarée le 8 avril.

HRP/// Pour une meilleure compréhension, tous les documents concernant la Terre seront en rouge et ceux concernant le consulat en vert. \\\HRP

Extrait du journal de bord du commandant du vaisseau "X-321B" :

Aujourd'hui, 8 avril, la guerre est officiellement déclarée. Dès ce soir, nous devons, mon équipage, moi et quelques troupes de chocs parsemées dans la galaxie, détruire les colonies les plus éloignées du siège du consulat. Ce ne sera pas chose facile car comme elles sont isolées, elles sont bien protégées contre les gros vaisseaux. Il nous faudra donc nous infiltrer dans la base à l’aide de navettes ultra-maniables mais faiblement protégées. Si l’ennemi nous repère et qu’il utilise ses armes moyennes et lourdes contre nos navettes, et qu’ils font mouche, je ne donne pas cher de notre peau.
Amours à ma Luna,
Commandant Jackie Grant


Extrait du journal de bord d’un soldat de la garnison de la planète Ergaï, colonie du consulat :

Nous sommes aujourd’hui le 10 avril, cela nous fait déjà deux jours de guerre dans les bottes. Nous avons été surpris, dans la nuit du 8 au 9 avril, de l’arrêt complet de notre bouclier. Le vieux brisquard qui dirigeait mon unité avait compris tout de suite « qu’c’tai’ un coup d’la Terr’ » comme il disait. Nous nous rendîmes immédiatement au transformateur que nous trouvâmes hors d’usage. Sur le chemin du retour, nous tombâmes nez à nez avec une escouade de la Terre, petite certes mais bien équipée. Nous les repoussâmes avec grande difficulté. Durant cette « bataille », qui était le baptême du feu pour beaucoup d’entre nous, je vis plusieurs personnes mourir sous mes yeux, dont un terrien qui n’avait pas l’air si méchant. Ses derniers mots avaient été pour une certaine « Luna » qu’il disait aimer plus que tout. Quelques instants après notre retour à la base, nous ressentîmes une secousse. Puis une autre, et enfin, une troisième. Puis plus rien. Nous sortîmes dehors. Ergaï avait été bombardée !!


Transmission radio entre le major des armées de la Terre et de son président (10 avril) :
« - Monsieur le président, j’ai les rapports de toutes les attaques sur les colonies du Consulat.
-Eh bien qu’attends-tu ? parles !
- Alors : -Attaque de Rucoï, aucune perte à déplorer, colonie hors d’usage.
-Attaque de Jisuita, quelques blessés de notre côté mais rien de plus.
-Attaque d’Ergaï, l’escouade de choc y est restée, si je puis me permettre, mais le bouclier est désactivé et le pilonnage amorcé. Subsiste quelques foyers de résistance.
Voilà le résumé des principales attaques.
-Bien vous pouvez disposer.


Message électronique du Consul pour ses généraux (11 avril) :

A tous,
Renforcez la défense sur les colonies et doublez-y gardes et rondes.


Transmission radio cryptée entre le préposé à la défense et le Consul (11 avril) :

« Avec tout le respect que je vous dois, Messire, où comptez-vous trouver les soldats pour protéger les colonies ?
- Mais sur notre belle planète, Geidi Prime ; bien sûr !
- Êtes-vous sûr que cela soit bien raisonnable de retirer ainsi vingt millions d’hommes à notre belle planète pour défendre des colonies ?
- Je ne vois pas où est le problème ?
- Et bien, à moins que mes talents de stratège ne me jouent des tours, c’est ce que j’aurais fait pour décimer la garnison de la planète mère d’un empire. Ce plan s’effectue en 3 étapes :
*Retrait d’hommes
*Retrait de matériel
*Et enfin un Ultimatum
- Je vois … Tu deviens paranoïaque, mon ami. »


Ordre de mission reçu par un caporal de la section d’élite Terra-127 :

Je serais bref et précis. Je vous charge, vous et votre unité, d’utiliser les bombes IEM, que vous receverez sous peu, contre la colonie Ressaï. Vous devez impérativement détruire les installations défensives.
Je compte sur vous,
E. Hurron président de la communauté terrienne.


Ecrits étant destinés à un journal de bord d’un soldat missileur de la planète Ergaï (13 avril):

Dès l’arrivée de la relève un jour plus tôt, le moral des hommes était légèrement remonté. Mais je sentais au fond de moi que ça n’allait pas durer car nous repérâmes, quelques instants plus tard, des vaisseaux terriens en orbite autour de notre planète, mais trop loin pour que nos canons longue portée ouvre le feu. Nous les surveillâmes toute la nuit. Les soldats s’endormait à leur poste. La relève étaient impossible avec le peu d’hommes qu’il restais dans la caserne. Au petit matin, nous ressentîmes une douce chaleur qui était la bienvenue sur cette planète glacée. Mais notre répit fut de courte durée car je remarquaient des formes vertes et rouges dans le ciel. Les vaisseaux ennemis avaient quittés leur orbite et c’étaient rapprochés de nous pour commencer le bombardement.


Transmission radio entre le caporal de la section d’élite Terra-127 et le président de la Terre :
« Mission accomplie ! Les défenses de la planètes Ergaï sont HS et leurs installations minières sont pilonnées en ce moment même. Dans quelques heures, je pense qu’on ne parlera plus de la planète Ressaï comme d’une planète ennemie !
-Parfait, beau travail caporal.
-Merci monsieur
-Terminé »


Message laissé sur le bureau d’un officier de Geidi Prime destiné au Consul :

Monsieur,
Nos dix-huit colonies sont entrain d’être pilonnées par les vaisseaux ennemis. J’ai reçu plusieurs messages de détresse et je n’ai plus de communication avec beaucoup d’entres elles.
Que dois-je faire ?


Transmission archivé entre le commandant des armées de la Terre et son président :

« Monsieur, comme vous l’avez demandé, les défenses des colonies ennemies ont été détruites.
-Parfait, nous n’avons plus qu’à attendre la réaction de Geidi Prime qui ne pourra pas se passer de ses colonies bien longtemps. L’économie de leur belle planète devrait bientôt être en chute libre et les habitants vont bientôt commencer à s’enfuir !
-Je suppose donc que je peux mettre les bombardiers interstellaires et leurs équipages au repos ?
-Oui, mais qu’ils se tiennent près. »


Appel au rassemblement des troupes sur Geidi Prime lancé par le consul li-même (18 avril) :

Mes amis,
Nous sommes , avec cette guerre entrés dans une période sombre de notre histoire. Notre économie est en chute libre et je ne vous le cache pas nous manquons cruellement de défenseurs pour notre belle planète. C’est pourquoi, mes conseillers et moi, avons décidé de passer la planète en code noire.


Appel venant de Geidi Prime pour Endora :
« Ma chérie j’espère que tu vas bien !
-Oui moi ça va, comme on est neutre à cette guerre on ne reçoit ni projectiles sur la tête ni débarquement de troupes de choc … Et toi ?
-Bah justement, je t’appelle pour ça … Ton père est tombé malade car il ne peut plus manger à sa faim sur cette maudite planète et je voudrais savoir si ce serait possible de te rejoindre pour quelques temps sur ta petite planète ?
-Mais bien sûr, M’man, prend le premier transport pour notre planète nous t’attendons ! »


Rapport de recensement de la fin avril sur Geidi Prime :

Population au début du mois : 150.067.894 habitants
Dont 55.000.000 de militaires

Population actuelle : 75.028.627
Dont 25.000.000 de militaires
Accroissement : - 75.039.267
Soit - 49, 99 %


Transmission secrète entre le président et le chef de son réseau d’espionnage sur Geidi Prime (22 avril) :

« Chef, j’ai mis la main sur le rapport de recensement de fin avril !
- A voilà qui est intéressant ! Qu’est ce que ça donne ?
- La population fuit Geidi Prime, ils enregistrent une baisse de 50 % de leur population.
- Parfait ! Nous allons pourvoir passer à l’action
- Je vais essaye pour ma part de m’emparer de leur recensement militaire.
- Tenez moi au courant. Terminé »


Ordre de mission reçu par le lieutenant pilote Syffal (22 avril) :

Lieutenant, je serais bref, mobiliser toutes les unités de l’aéroport et attaquer Geidi Prime ! Pas de prisonniers parmi les militaires et les défenseurs. En ce qui concerne les hommes d’état et les civils, je ne veux voir de civils morts dans les rues de Geidi Prime, les hommes d’état je les veux en cellule !
Bonne chance lieutenant,
E. Hurron président de la communauté terrienne


Ecrits diplomatiques de Geidi Prime conservés au Musée du Louvre sur la Terre :

Mr E. Hurron,
L’attaque de vos bombardiers a détruit presque toute la défense de ma belle planète, et y a tué presque tous les militaires. C’est pourquoi je vous demande officiellement la fin de cette guerre pour le moins stupide.
En espérant une réponse rapide et favorable,
Le consul.


Ecrits conservés au Muasée du Louvre :

Cher consul,
C’est avec joie que j’accepte votre reddition.
Mes deux seules conditions sont :
-Que vous vous rattachiez entièrement à la Terre.
-Que vous démentiez cette corruption.
Sur ce,
Amicalement,
E. Hurron président de la communauté terrienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.jedicombat.com/mmorpg-click.php?mmorpgid=ewqgutdgdi
 
Histoire d'un conflit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Histoire du dauphiné tome 1-Recherche
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» Racisme dans WOW
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Atlantis :: Les bistrots du coin :: Taverne RP-
Sauter vers: